Retour aux actualités précédentes
Publié le 23 - 03 - 2020

    Mesures spécifiques lorsque mon métier est en contact avec du public ?

    Vos questions, nos réponses

    Quelles sont les mesures spécifiques lorsque mon métier est en contact avec du public ? [27/03/20]

    La transmission du virus étant favorisée notamment par un contact étroit entre les personnes, les métiers susceptibles d’exposer à des contacts peuvent exiger des mesures de prévention particulière.  

    Bien entendu, le télétravail doit être privilégié lorsqu’il est possible. Si le salarié ne peut pas télétravailler : 

    Dans le cas où les contacts sont brefs, les mesures sanitaires "barrières"  suivantes doivent être suivies :  

    • Se laver les mains très régulièrement ; 

    • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ;  

    • Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades ; 

    • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter (dans une poubelle fermée) ; 

    • Eviter de se rassembler ; 

    • Eviter de se déplacer ; 

    Si l’activité expose la personne à des contacts prolongés et proches, ces mesures doivent être complétées par : 

    • La mise en place d’une distanciation (pas de rapprochement à moins d’un mètre),  

    • Un nettoyage régulier des surfaces avec un produit approprié,  

    • Un lavage des mains encore plus régulier ; 

    Attention

    les gants sont un moyen de transmission du virus dès lors qu’ils ont été contaminés directement par une toux, un éternument, des goulettes secrétées lors d’une discussion, ou indirectement par un objet ayant été récemment en contact avec des gouttelettes, éternuement, toux. Porter des gants est donc inutile, sauf dans des situations très spécifiques (personnels soignants réalisant des prélèvements ou gestes à risque).  

    Lorsque ces consignes d’hygiène ne sont pas respectées, le gouvernement considère que le salarié qui pense être en situation de danger grave et imminent, peut exercer son droit de retrait. (Voir partie « Droit de retrait »). 

    NB : Face à la pandémie, la responsabilité de l’employeur face à son obligation de santé/sécurité, sera, le cas échéant, évaluée au regard notamment des actions effectuées en termes de formation et d’information, d’organisation du travail, ou encore d’instructions délivrées à la chaîne hiérarchique.