L'actu de nos partenaires

Agirc-Arrco

Les rendez-vous de la retraite du 28 juin au 3 juillet 2021
 

La semaine des Rendez-vous de la retraite est, comme chaque année, l’occasion de prendre le temps de s’informer sur ses droits à la retraite.

Du lundi 28 juin au samedi 3 juillet 2021, plus d’un millier de conseillers retraite seront mobilisés pour apporter des réponses personnalisées aux actifs. 40 000 entretiens proposés par téléphone ou en face à face, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, au sein de l’un des 260 points d’information retraite répartis dans toutes les régions de France métropolitaine et dans 4 départements d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique et La Réunion).

Ouverture de la prise de rendez-vous le lundi 7 juin sur le site : www.rdv-retraite.fr

Informations pratiques sur le site des Rendez-vous de la retraite : www.rdv-retraite.fr
Dates des RDV de la retraite : du lundi 28 juin au samedi 3 juillet 2021. Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, le samedi de 9h à 18h. Un tchat en ligne organisé avec le magazine Notre Temps, sur leur site internet, le mardi 29 juin à 10h30.

Parce que les actifs souhaitent aujourd’hui pouvoir accéder facilement à l’ensemble de leurs droits retraite, base et complémentaire, l’Assurance retraite et l’Agirc-Arrco agissent ensemble pour vous simplifier la vie.

Avec la participation des groupes de protection sociale : AG2R LA MONDIALE • ALLIANCE PROFESSIONNELLE RETRAITE (AGRICA • AUDIENS • B2V • IRP AUTO • LOURMEL • PRO BTP)
• APICIL • BTPR • CRC • CGRR • IRCEM • IRCOM • KLESIA • MALAKOFF HUMANI

 

La Mutuelle générale

Retrouvez le Webinar réalisé par Abdel Belaroussi, directeur du réseau commercial et des relations extérieures à la Mutuelle génèrale.

 

AG2R LA MONDIALE

L'impact de l'investissement responsable

SECAFI Groupe Alpha  | Covid-19

Formations référent harcèlement sexuel et agissements sexistes

Depuis le 1er janvier 2019, un.e référent.e en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes doit obligatoirement être nommé.e : · Dans tous les CSE · Dans les entreprises de plus de 250 salarié.e.s En pratique, les entreprises de plus de 250 salarié.e.s comptent ainsi deux référent.e.s : l’un.e étant désigné.e par le CSE et l’autre par l’employeur. Le cadre législatif reste extrêmement flou quant à leur rôle respectif et il l’est encore plus quant à la complémentarité entre ces deux acteurs. C’est précisément la raison pour laquelle nous tenons à proposer un contenu de formation qui répondra à vos attentes. RDV sur Secafi pour choisir votre session de formation.

Nos expertes et experts se mobilisent pour vous apporter décryptages, analyses et réponses à toutes vos interrogations. Nous vous proposons d'ores et déjà plusieurs décryptages.

Secafi : la Commission de santé sécurité et conditions de travail (CSSCT)