Retour aux actualités précédentes
Publié le 23 - 11 - 2016

    Kit pour agir contre le sexisme

    Trois outils pour le monde du travail : fiches juridiques et repères, 10 leviers pour l'entreprise.

    Le kit pour agir contre le sexisme, élaboré par l’ensemble des partenaires sociaux du Conseil Supérieur de l’Égalité Professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP), rappelle les obligations de l’employeur en matière d’agissement sexiste, fournit des fiches-repères pour s’en prémunir, et propose des 10 leviers d’actions à mettre en œuvre contre le sexisme au travail. 

    Ce kit vise à accompagner et à donner des clés pour agir concrètement contre le sexisme au travail en poursuivant deux objectifs : informer l’ensemble des personnes appartenant à l’entreprise et donner envie aux entreprises de s’engager.

    Quelques éléments de définitions

    Le sexisme regroupe à la fois des croyances et des comportements qui tendent à stigmatiser, à délégitimer, à inférioriser les femmes en raison de leur sexe. Ses manifestations sont très diverses et prennent la forme d’un continuum : des formes à l’apparence anodine (stéréotypes, « blagues », remarques) jusqu’aux plus graves (discriminations, violences, meurtres).

    Le sexisme ordinaire se définit comme l’ensemble des attitudes, propos et comportements fondés sur des stéréotypes de sexe, et qui, bien qu’en apparence anodins, ont pour objet ou pour effet, de façon consciente ou inconsciente, de délégitimer et d’inférioriser les femmes, de façon insidieuse voire bienveillante. Il se manifeste au quotidien, par exemple, à travers des blagues et commentaires sexistes, des stéréotypes négatifs, des marques d’irrespect, des pratiques d’exclusion.

    L’agissement sexiste est défini, selon la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, comme « tout agissement lié au sexe d’une personne, ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à la dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant » (art. L1142-1 du Code du travail).

    2016

    Plan interministériel

    En faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

    1983

    Loi Roudy

    Mise en œuvre du principe d’égalité de traitement entre les femmes et les hommes

    2004

    HALDE

    Création de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE)

    2014

    Egalité réelle entre les femmes et les hommes

    Affirme à l’article 1er que la politique pour l'égalité entre les femmes et les hommes mise en œuvre par l'Etat et les collectivités territoriales, ainsi que leurs établissements publics, comporte notamment des actions destinées à prévenir et à lutter contre les stéréotypes sexistes

    2016

    Enquête CSEP-BVA

    Présentation des résultats de l’enquête et lancement du « Kit pour agir contre le sexisme au travail ».

    Quelques éléments de définitions

    Le sexisme regroupe à la fois des croyances et des comportements qui tendent à stigmatiser, à délégitimer, à inférioriser les femmes en raison de leur sexe. Ses manifestations sont très diverses et prennent la forme d’un continuum : des formes à l’apparence anodine (stéréotypes, « blagues », remarques) jusqu’aux plus graves (discriminations, violences, meurtres).

    Le sexisme ordinaire se définit comme l’ensemble des attitudes, propos et comportements fondés sur des stéréotypes de sexe, et qui, bien qu’en apparence anodins, ont pour objet ou pour effet, de façon consciente ou inconsciente, de délégitimer et d’inférioriser les femmes, de façon insidieuse voire bienveillante. Il se manifeste au quotidien, par exemple, à travers des blagues et commentaires sexistes, des stéréotypes négatifs, des marques d’irrespect, des pratiques d’exclusion.

    L’agissement sexiste est défini, selon la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, comme « tout agissement lié au sexe d’une personne, ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à la dignité ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant » (art. L1142-1 du Code du travail).

    Agir contre le sexisme au travail