Retour aux actualités précédentes
Publié le 24 - 03 - 2020

    Mesures de prévention pour que les salariés viennent travailler

     

    Vos questions, nos réponses

    Quelles sont les mesures de prévention que l’entreprise doit mettre en place pour les salariés qui viennent travailler ? [Mis à jour 05/05/20]

    La règle est claire : en ce contexte de crise sanitaire liée à la propagation du covid-19, la meilleure mesure de prévention pour les salariés qui le peuvent est le télétravail.  

    Ceux qui ne peuvent ni télétravailler ni bénéficier d’un arrêt de travail et dont l’activité est maintenue, doivent se rendre sur leur lieu de travail. Des règles d’hygiènes très strictes doivent alors être mises en place par l’employeur pour protéger leur santé.  

    Au titre de son obligation générale de santé/sécurité (voir questions précédentes) l’employeur est tenu d’informer et de former les salariés sur les risques auxquels ils sont exposés et sur les moyens pour éviter la réalisation du risque.  

    Il doit par ailleurs mettre en œuvre toutes les actions de prévention possibles pour éviter la réalisation du risque.  A cette fin, le ministère du travail retrace dans un document, les mesures que doivent prendre les entreprises pour protéger la santé de leurs salariés dans le contexte actuel :  

    • Mettre en place des règles de distanciation (1 mètre minimum), 

    • S’assurer que savons, gels, mouchoirs sont approvisionnés et que des sacs poubelles sont disponibles, 

    • Limiter les réunions au strict nécessaire,

    • Limiter les regroupements de salariés dans des espaces réduits,

    • Annuler ou reporter tous les déplacements non indispensables,

    Par ailleurs l’entreprise doit s’assurer que les gestes barrières sont bien respectés par chacun sur le lieu de travail :  

    • Lavage de mains très régulier,

    • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,

    • Saluer sans se serrer la main,

    • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter,

    A titre d’action d’information, l’employeur peut notamment afficher ces « gestes barrières » dans ses locaux. 

    Lorsque ces consignes d’hygiène ne sont pas respectées, le gouvernement considère que le salarié qui pense être en situation de danger grave et imminent, peut exercer son droit de retrait. (Voir partie « Droit de retrait »). 

    NB : Face à la pandémie, la responsabilité de l’employeur face à son obligation de santé/sécurité, sera le cas échéant évaluée au regard notamment des actions effectuées en termes de formation et d’information, d’organisation du travail, ou encore d’instructions délivrées à la chaîne hiérarchique.